MUSÉE ITINERANT DE GERMAINE

Du 21 au 26 septembre
le Musée itinérant de Germaine revient en Vallée d’Azergues,
cette fois-ci complété de multiples créations locales auxquelles vous pouvez participer !

Du 21 au 26 septembre
Exposition Musée itinérant de Germaine au Quartier Métisseur
« Le Musée itinérant de Germaine »
Venez découvrir ou redécouvrir les portraits de 12 dames âgées mais diablement vivantes qui vous feront partager quelques instants de leurs vies passionnantes.
« Instants croisés » une vidéo de Laurent Pasquier
Un projet réunissant les anciens et les jeunes du territoire.
« Le 14ème portrait »
Arlette du café de Grandris et Marion de Lamure : portraits croisés réalisés
par Christina Firmino et Céline Fleury

25 septembre 15h
Le 13ème portrait
Théâtre de l’intime, de et par Pierre Dodet au Quartier Métisseur

Au cœur de la collection du Musée Itinérant de Germaine, le gardien vous invite à prendre le temps. De quelques mots, quelques souvenirs qu’il garde comme des choses insoupçonnées et précieuses au creux de la mémoire. Celle d’une femme surtout, dont il raconte la vie et vous confie l’intimité. Un préambule au musée, une autre manière d’y entrer. Suivez le guide!

25 septembre 20h
Silk en concert avec le Chœur Soul’idaire
à la Salle pluraliste de Lamure s/ Azergues

SILK alias Sandrine Musel fait le pari de réunir au moins 40 chanteurs amateurs, de toutes les générations pour créer un Choeur éphémère et intergénérationnel.
Répétitions les 18 et 19 septembre. Venez soutenir, encourager et applaudir vos amis, vos voisins, vos parents qui auront rejoint ce choeur pour prouver qu’il est possible de chanter même quand on n’est pas un pro.
Les inscriptions sont toujours ouvertes pour toutes et tous, amateurs avertis ou parfaits débutants, auprès de Sandrine au 06 08 94 43 75 ou par mail sandrine.musel@orange .fr

26 septembre 17h
Neuf petites filles… ou peut-être pas
restitution théâtre du Collectif Le Lieu-Dit
à la salle des fêtes de Claveisolles

Le Lieu-Dit / Collectif artistique propose la création d’un spectacle qui réunira
9 acteurs amateurs de dix à cent ans. Ça va si vite, cette affaire, que les lignes ne tiennent pas et que ça finit par déborder hors du cadre. Et faire des taches partout. Un joyeux capharnaüm, une insurrection par le jeu. C’est cinglant. Ça danse aussi, ça frotte et ça cogne. Ça va vite, ça dérape et se rattrape aux branches, in extremis. Du théâtre en joie.

 

Une buvette vous sera proposée les 25 et 26 septembre sur les lieux du projet
L’entrée est gratuite, le passe sanitaire vous sera demandé.